Fracture Numérique et Démocratie participative

En ces temps d’élections locales à venir il me semblait intéressant de proposer quelques pistes concrètes sur les leviers d’action auxquels les élu(e)s doivent impérativement réfléchir pour préparer l’avenir.

Constat :

La fracture sociale et la reproduction sociale des élites déjà dénoncés en son temps par Bourdieu continue de s’amplifier et me semble même s’accélérer avec l’ère du numérique.BD fracture numérique

Maîtriser ou pas les usages innovants du web, savoir gérer (ou pas) sa e-réputation, savoir chercher un stage ou un emploi via les médias sociaux, se servir du web comme d’une base de connaissance mondiale pour accroître ses compétences et se former…autant d’enjeux stratégiques directement liés à la nécessaire acculturation de toutes les couches sociales de la société : entrepreneurs, étudiants et enseignants, associations, citoyens…mais aussi élus et techniciens territoriaux trop souvent totalement dépassés par ces nouveaux usages.

Cette transition numérique touche à tous les domaines de la vie privée et de la vie économique : nouvelles façons de consommer, secteurs entiers impactés par les usages (tourisme, commerces, réseaux, culture, transport…), nouvelles façons d’apprendre et d’enseigner…fracture-numerique

La révolution digitale n’attendra personne et il est de notre responsabilité collective, et notamment celle des élus, de ne pas accroître les inégalités avec une nouvelle génération de « laissés pour compte » du digital.

Former, sensibiliser, décomplexer, expliquer ces usages doit faire partie d’un projet de solidarité nationale et locale. C’est vital pour les emplois de demain et pour faire entrer notre pays de la société de la connaissance qui n’est pas un concept creux mais une réalité de plus en plus tangible.

Pistes d’actions :

  • Mettre en œuvre dans les quartiers des ateliers de découverte des usages (avec des thématiques variées : Apprendre, Consommer, Se former, S’intégrer…)
  • Proposer une plateforme web de sensibilisation et d’éducation numérique « Innov Campus » avec des modules d’auto formation simples et ludiques, des témoignages vidéos, des quiz, des partages d’expériences et de « bons plans »…
  • Former tout particulièrement la communauté éducative mais aussi les chargés d’orientation sur les nouvelles pratiques et les nouveaux métiers, organiser des ateliers pratiques et des cafés de la connaissance pour valoriser les bonnes pratiques…
  • Inciter à créer des podcast, des WebTV pour renforcer/recréer du lien social…le web est un média extraordinaire.
  • Associer plus et mieux les citoyens et la société civile via les médias sociaux aux orientations des politiques publiques (Laboratoire d’idées citoyens en ligne), créer des bases de connaissance inter-commune pour capitaliser des bonnes pratiques et arrêter de réinventer l’eau chaude chacun dans son coin…
  • Former les élus et leurs collaborateurs pour les aider dans leur quotidien sur ces usages qui peuvent leur faire gagner en efficacité (gestion de projet, veille, communication…)
  • La démocratie participative arrêtons d’en parler ! et faisons la vivre aussi via les médias sociaux en boostant leurs usages par les collectivités locales qui doivent se former et expérimenter ces usages pour inventer de nouveaux modes de gouvernances et de projets.
  • Regarder tout simplement ce qui se fait de bien ailleurs, dans d’autres régions et d’autres pays (par exemple dans les pays scandinaves) et partager via un site dédié ces bonnes pratiques pour s’en inspirer…du bon sens en somme.
  • La France et notre région en particulier est bourré de talents sur ces enjeux, des initiatives sont à saluer et amplifier sur l’open data et le soutien aux réseaux innovants.
  • Mais il faut impérativement étendre le champ des usages à toutes les catégories sociales avec de la pédagogie et faire de notre métropole un laboratoire sur ces enjeux et usages.

web-tv

C’est cohérent par rapport aux positions prises sur l’innovation, le lien indispensable entre social et économie, la RSE et le Développement durable, l’innovation sociale et participative tout simplement.

Faisons du grand Nantes une métropole « AppreNantes » pour ne laisser personne de côté et préparer l’avenir immédiat.

Vos remarques et suggestions sont les bienvenues ;-))

One thought on “Fracture Numérique et Démocratie participative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *