Le réseau social d’entreprise pour les nuls

Si l’usage des réseaux sociaux a radicalement changé notre rapport à l’information, le réseau social d’entreprise (RSE) gagnerait à être mieux connu. En effet, de nombreuses solutions de réseaux sociaux ont été développées pour les entreprises alors même que les premières applications étaient à destination des particuliers.
Mais qu’est-ce réellement qu’un réseau social d’entreprise, comment s’utilise-t-il, qu’apporte-t-il à une organisation?

De l’intérêt du réseau social d’entreprise…

Un réseau social d’entreprise est une interface qui permet aux membres d’une organisation de partager des informations et de communiquer efficacement et simplement dans le but de mettre en place une collaboration plus aboutie et créatrice d’une plus grande valeur ajoutée. En d’autres termes, le réseau social d’entreprise est l’outil qui permet d’être plus productif dans tous les secteurs de l’entreprise en mettant en relation l’ensemble des membres de l’organisation. Beaucoup d’organisations ont déjà intégré un réseau social d’entreprise au cœur de leur fonctionnement et leur nombre ne fait qu’augmenter chaque année. Une étude réalisée par le cabinet PAC mesure une progression annuelle en France des RSE de 10% d’ici à 2015 et ce marché représentait déjà 230 millions d’euros en 2012. L’attrait que provoque le RSE est en effet tout-à-fait significatif d’une révolution dans le fonctionnement organisationnel français. Le réseau social d’entreprise est le moyen de rendre plus productif chaque membre de l’organisation et d’améliorer, par l’implémentation d’un seul outil, la rentabilité de tous les postes de travail au sein de celle-ci. 

De l’outil productif à l’évolution managériale.

Mais le RSE, au-delà de la problématique de rentabilité économique, mène aussi à une toute nouvelle façon de gérer des projets, de manager des équipes, de faire de la veille et d’innover. Il permet en outre d’archiver les informations et les connaissances tout en les triant pour qu’elles restent disponibles et faciles d’accès pour tous les collaborateurs en charge d’un projet. L’intégration d’un salarié au sein d’une équipe est par ailleurs rendue plus rapide grâce à cette disponibilité de l’information. De plus, si leur partage est rendu plus simple, la fiabilité des données est également accrue grâce aux mises à jour pouvant être effectuées en temps réel et par une personne désignée. Le RSE peut relier des employés éparpillés dans des zones géographiques différentes et permet donc de faire collaborer des salariés ne s’étant parfois jamais rencontrés. Il est le meilleur moyen de s’affranchir des barrières qui réduisent la productivité. Mais le changement insufflé par l’implémentation d’un réseau social d’entreprise le plus radical reste l’évolution managériale qui en découle puisqu’il privilégie un mode de management plus transversal en opposition à un mode pyramidal classique. Grâce à l’horizontalité du partage de l’information, chacun participe mieux à la vie de l’entreprise et amène une plus grande valeur ajoutée communicant mieux avec ses dirigeants. Un climat d’intelligence collective est ainsi créé et chacun peut capitaliser sur les connaissances de ses collaborateurs.

Les enjeux sont donc biens au-delà de la simple problématique technique de l’implémentation d’un tel outil. Il est capital, pour qu’un réseau social d’entreprise puisse donner tout son potentiel, qu’il soit mis en place de la bonne manière. En effet, un tel changement de culture managérial s’accompagne et ne doit pas être pris à la légère.

De l’intégration réussie du réseau social d’entreprise… 

En amont, comprendre que le retour sur investissement sera compliqué à chiffrer est un élément à prendre en compte. De plus, une communication interne doit être effectuée pour que chacun prenne la mesure de l’outil qui sera mis à sa disposition.

Pendant son implémentation au sein de l’organisation, il est essentiel de former les utilisateurs à son fonctionnement. Il est utile de savoir que plus d’un milliard de personnes sur la planète, dont 26 millions de Français, possèdent un compte Facebook. Presque un Français sur deux utilise donc déjà un réseau social. Profitez de ce savoir-faire pour gagner du temps : Privilégiez un RSE dont l’interface est intuitive, souple et ludique. Vous vous assurerez un gain de temps considérable et une meilleure prise en main. En plus de savoir utiliser le RSE, chacun doit se conformer à la charte d’utilisation établie. En outre, choisissez un réseau social avec les fonctionnalités qui correspondent le mieux à l’utilisation que vous en aurez. Les forums, interfaces de messagerie, de discussion instantanée, de visio-conférence, de partage de fichiers, d’annuaires dynamiques et d’agendas partagés peuvent s’avérer très utiles dans l’optique d’un travail collaboratif. Certains RSE intègrent même des outils d’innovation participative comme des boites à idées 2.0.  Créer des communautés de travail permettra de faire fonctionner l’outil au mieux au sein des équipes.

Enfin, en aval, il est important d’animer les communautés de travail sur le RSE pour en assurer la pérennité.

La mise en place d’un réseau social d’entreprise est un véritable enjeu d’avenir pour les organisations. Celui-ci permet une meilleure productivité, une plus grande rentabilité et valorise mieux le travail de chaque utilisateur. C’est un outil de communication, de partage, mais aussi de gestion des ressources humaines, de management de la connaissance et d’innovation participative. Il est aujourd’hui une véritable valeur ajoutée pour toute organisation ouverte à l’innovation et aux meilleures méthodes managériales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *